Une ballade enchanteresque au coeur d'un écrin naturel

l'histoire du parc

Créer entre 1994 et 1996 sous la baguette du chef d'orchestre Jacques Couturieux, paysagiste Son implantation s'est fait à l'endroit d'une décharge qui utilisait la cavitée d'une ancienne carrière de grès. 4000m3 de terre végétale et 900 tonnes de roches ont été apportées sur le parc et ont permis de créer 8 espaces paysagers reliés entre eux par des circulations gazonnées, des sentiers de pierres ou d'écorces de pin
 Jacques Couturieux a gardé certaines traces du passé : une carrière de grès rose ainsi qu'une tranchée de la guerre 14-18. Toutes deux ont été paysagées afin de les mettre en valeur et ainsi de pouvoir observer les végétaux d'une toute autre manière.
La végétation spontanée constituée de grands arbres (chênes, bouleaux, frênes, charmes, hêtres, pins sylvestres, tilleuls, merisiers, érables, alisiers) a été conservée en grande partie afin de garder une certaine maturité au paysage.  Il a su associer cette symphonie de couleurs et de parfums et ainsi faire du Jardin des Callunes un bel outil touristique et une part de bonheur aux visiteurs



Zones Paysageres

La pinède :  zone d'ombre légère ou rhododendrons et azalées s'épanouissent à l'ombre des pins sylvestres
Le jardin des bruyères :  constitué d'environ 11000 bruyeres (Calluna, Erica, Daboecia) en 250 variétés, disposées par taches de couleurs à la maniere d'un patchwork avec une alternance des floraisons hivernales et estivales.
Le Jardin des Vivaces : 3500 vivaces qui représentent 180 varietés - moyenne et haute aux floraisons qui s'échelonnent de juin à octobre
La tranchée fleurie : vestige de la guerre 14-18, un sentier d'écorces de pin de 150 mètres de long permet aux visiteurs de circuler dans la tranchée qui est bordée de chaque côté par des arbustes à fleurs, conifères nains type bonsai et plantes de rocailles
Le Plateau : Zone ombrée par de grands bouleaux et pins sylvestres  essentiellement plantée d'hortensias, viornes, cornouilles, primeveres, fougeres, épimediums...
Le petit lac de montagne : casacade de fraicheur, ou les plantes de zones humides  ( gunnera, primula, caltha, nymphea) s'epanouissent, la zone est bordée de Magnolias
La grande Rocaille : Rhododendrons nains, sedums, saxifrages, phlox, parmi les roches et sentiers de montagne
Les Carrières : Petit cirque de grès rose qui nous indique la présence d'anciennes carrières, plantes vivaces de soleil, oeillets nains, thyms, plantes aromatiques et chemins de pivoines arbustives





Jardin Remarquable

Le label « jardin remarquable » témoigne de la qualité de certains jardins et des efforts faits pour leur présentation et l’accueil du public. Il peut être accordé à des jardins protégés ou non au titre des monuments historiques.
Le Jardin de Callunes est labelisée jardin Remarquable depuis 2010

Témoignages

Entouré par les montagnes, les couleurs se succèdent selon les saisons. Les rhododendrons de toutes les couleurs en été, les callunes ou bruyères en automne, les autres massifs de fleurs, arbustes, arbres et bassins à nymphéas. Havre de paix et enchantement pour les yeux.

Martine & Denis